RAD et EDI Java

Ajouter un nouvel élément

Les performances du mois

JBuilder
2
NetBeans
1
Eclipse
3

ang NetBeans

Éditeur : NetBeans.org + Entre 54 M
NetBeans, créé à l'initiative de Sun Microsystems (Noyau de Forte4J/SunOne), présente toutes les caractéristiques indispensables à un EDI de qualité, que ce soit pour développer en Java, Ruby, C/C++ ou même PHP.

De licence OpenSource, NetBeans permet de développer et déployer rapidement et gratuitement des applications graphiques Swing, des Applets, des JSP/Servlets, des architectures J2EE, dans un environnement fortement personnalisable.

L'EDI NetBeans repose sur un noyau robuste, la plateforme NetBeans, que vous pouvez également utiliser pour développer vos propres applications Java, et un système de plugins performant, qui permet vraiment d'avoir un EDI sur mesure.

Ainsi, si vous ne téléchargez que la déclinaison concernant le développement Java SE, votre EDI ne sera pas livré avec le support Java EE, EJB, Jsp, Tomcat, Glassfish, ...

A coté de la version complète de l'EDI NetBeans, vous avez différentes déclinaisons (6 au total, sans compter la version complète) qui se concentre sur une plateforme ou langage bien précis :

Java ME
Java (SE + ME + EE)
Ruby
C/C++
PHP

NetBeans rajoute, à coté du support pour CVS et SubVersion, un support pour ClearCase, mais aussi pour Mercurial.
Il vous permet également de déployer vos applications Web, non seulement vers Tomcat et Glassfish qui sont livrés avec le "Pack Web", mais aussi vers JBoss, WebSphere 6.1, WebLogic 9.

En plus d'avoir :

un système de projets basé sur Ant, permettant une meilleure indépendance et portabilité de vos travaux ;
un refactoring avec des fonctionnalités comme le renommage, le déplacement et la recherche des déclarations pour classes, méthodes et packages ;
le support de Java SE 5.0 (Tiger) avec les nouveaux mots clefs du langage, les annotations, les generics, etc. ;
le support de Java SE 6.0 (Mustang) ;
le support de développement d'applications Web avec des améliorations pour l'édition des JSP, la gestion serveur, le support des dernières versions de Tomcat, etc. ;
le support pour Java ME et les standards MIDP 2.0 et CLDC 1.1, possibilités d'intégrations d'émulateurs extérieurs, etc. ;
un débogueur de grande qualité ;
une interface graphique améliorée.

La dernière version propose, entre autres :

un éditeur grandement amélioré quant au support Javascript, qu'il soit non seulement dans un fichier Javascript, mais aussi dans une page html, jsp, rhtml ;
un éditeur visuel pour les fichiers CSS ;
un support fortement amélioré pour tout ce qui est Ajax, avec entre autre un support pour jMaki et GWT ;
un nouveau module pour Java FX
la gestion de bases de données grandement revue, avec un support direct pour JavaDB/Derby, MySql, PostgreSQL ;
un support pour les frameworks Hibernate et Spring ;
un support pour les webservices, avec support RestFul, Axis2, plugin SoapUI ;
une fonctionnalité "deploy on save" pour les applications Web ;
un support de GlassFish V3 Prelude ;
des éditeurs pour les langages Groovy, Grails, Ruby, Rails, Python, C/C++, PHP, etc. ;
un éditeur xml, xsd, xslt, wsdl, ... ;
un support pour importer des projets Eclipse.

vec les Pack Mobility (Java ME), Web et Java EE, UML, SOA, Ruby, PHP, ..., vous vous retrouvez directement pleinement opérationnel une fois l'installation terminée.

ang JBuilder

Éditeur : CodeGear +
Depuis la version JBuilder 2007, l'EDI repose sur le socle Eclipse et vient l'enrichir d'un ensemble de plugins.
Disponible sous la forme de 3 versions (Entreprise, Professionnel, Turbo), la dernière étant gratuite, JBuilder se veut offrir une intégration d'outils propriétaire au dessus de la plateforme Eclipse, bénéficiant ainsi de la popularité de cette dernière pour séduire les utilisateurs qui sont prêts à payer pour bénéficier d'outils dont le support sera garanti par un éditeur.

Borland JBuilder 2005 était à l'époque l'un des meilleurs environnements professionnel pour le développement de solutions Java. Il intègre, dans une interface agréable, tous les concepts d'ingénierie moderne, WebServices, XML, Travail collaboratif, plugin Mobilset pour écrire des applications pour terminaux mobiles, tests unitaires, refactoring, debuger HotSwap, conception d'EJB 1.1 et 2.0 , JSP/Servlet et Struts, Ant, outils de productivité collective ( TeamSource, ClearCase, CVS,...), optimisation avec OptimizeIt et outil pour UML.

JBuilder est un RAD efficace pour les projets professionels de grande envergure, impliquant l'interaction avec des serveurs d'applications comme BEA, BES, SunOne ou encore JBoss. Couplé avec Together Control Center et Borland Entreprise Server, JBuilder améliorera de façon quantitative et qualitative votre productivité.

Ressources sur JBuilder
Les cours et tutoriels pour JBuilder
Le Forum d'entraide pour JBuilder

ang PSPad

Éditeur : PSPad +
PSPad est un éditeur de texte et de code, qui permet de gérer plusieurs projets, pour différentes plateformes. Cette application comporte des outils nécessaires dans la réalisation de scripts, dans le traitement des lignes, dans les conversions, compilations et compressions, etc. Un éditeur Hexadécimal, un moteur de recherche et des filtres font partie des nombreuses options du programme, ainsi que l'insertion de caractères spéciaux, l'auto-correction, la comparaison de textes ...

Critique de stoyak
PSPad est très convivial, avec de nombreuses options. Il est également compatible avec d'autres langages. Il y a peu de désavantages pour l'utilisation quotidienne que j'en fais

Critique de djibril
PSPad est très simple d'utilisation et permet de programmer facilement en Perl et d'autres langages.

ang Eclipse

Éditeur : Fondation Eclipse +
L'environnement de développement de référence pour Java/Java EE. Il supporte un grand nombre de plugins qui le rendent utilisable pour d'autres langages et d'autres technologies.

Eclipse est une plateforme de développement écrite en Java, fruit du travail d'un consortium de grandes entreprises (IBM, Borland, Rational Rose, HP...). Il en résulte un IDE performant et Open Source qui a su trouver sa place comme l'un des environnements de développement Java les plus populaires. Elle intègre pour cela la prise en charge des outils comme Ant, SVN, JUnit...

Au niveau ergonomie, Eclipse n'a rien à envier à ses concurrents. Toutes les fonctionnalités indispensables sont là : création de projet, de template, refactoring, debuggage ... et remarquablement faciles à prendre en main. Mais la grande force de cet IDE réside dans l'ouverture de son noyau qui permet l'ajout de très nombreux plugins. Il est par exemple possible d'intégrer des éditeurs XML, HTML, JSP, etc. ou encore de déployer ses applications vers la quasi totalité des serveurs du marché.
A noter qu'Eclipse utilise OSGi comme modèle de composants ainsi que SWT/JFace (composants développés par IBM) comme composants graphiques, ce qui lui permet d'avoir l'apparence native sur les plateformes supportées.

Eclipse est distribué sous la forme de bundles, qui contiennent un certain nombre de plugins pré-configurés pour une tache donnée comme par exemple eclipse-jee pour le développement Java EE ou encore eclipse-sdk pour le développement de plugins.

Enfin, Eclipse n'est pas limité au développement Java mais supporte aussi d'autres langages comme PHP (via PDT) et C/C++ (via CDT), etc.

A noter l'apparition de version "packagé" d'Eclipse contenant un certain nombre de plugins préconfigurés visant à synchroniser la sortie de plusieurs projets pour en assurer la compatibilité. Renouvelée chaque année fin juin, la nouvelle version d'Eclipse propose toujours davantage de projets en standard.

ang JDeveloper

Éditeur : Oracle +
Oracle JDeveloper est un EDI complet et gratuit permettant de modéliser et développer des applications Java pour les plateformes J2SE, J2EE ou J2ME.

JDeveloper offre au développeur un excellent support orienté SGBDR, le déploiement d'applications J2EE avec Oracle AS et WebLogic, la publication de procédures écrites en PL/SQL en WebServices, le debuggage de code PL/SQL, l'intégration de composants Java Server Faces (Oracle ADF Faces).

Ressources sur JDevelopper

* Le forum d'entraide pour JDevelopper

ang plugin Sencha pour Eclipse

Éditeur : Sencha +
L'équipe Sencha travaille sur divers outils qui facilitent la vie du développeur Sencha. Cette série d'outils performants automatise une grande partie de la création de vos applications. Leur nouveau plugin Sencha pour Eclipse simplifie encore plus l'utilisation de l'outil Architect en fournissant une complétion de code et une assistance pour Eclipse.

L'équipe a inclus le projet open source eBay VJET qui fournit un ensemble de fonctionnalités de base pour aider Eclipse à mieux interpréter le JavaScript. Cependant, ils ont étendu les possibilités de cet outil pour améliorer les constructions avec le framework JavaScript Ext JS (citant son système de classe, Ext.panel.Panel, etc.). Ce plugin vous permet de créer vos applications plus rapidement et plus facilement.

Attention toutefois, le plugin supporte les versions Ext JS 4.0.7 et 4.1.

Il est également construit selon les modèles de plugin Eclipse, ce qui rend son utilisation familière. Par exemple, il vous propose la liste des méthodes possibles, ainsi que les configurations pour Ext.application, il reconnait les classes personnalisées et génère automatiquement des accesseurs de type get et set.

ang IntelliJ IDEA

Éditeur : JetBrains +
IntelliJ est souvent considéré comme une référence dans le domaine des environnements de développement intégré (IDE) : JetBrains offre aux développeurs des outils de très bonne qualité, avec une interface graphique assez agréable qui ne souffre pas des aléas graphiques de java.

IntelliJ dispose d'une auto-complétion du code très intelligente et complète et de bons nombres d’outils facilitant le développement, comme le formatage du code, une coloration syntaxique agréable et des systèmes de recherche avancés. Les débutants regretteront l'aspect brut, dépourvu d'un certain nombre de wizard qui peuvent rendre l’éditeur un peu difficile à prendre en main, l'utilisateur avancé appréciera sa grande homogénéité et les nombreux outils et leurs raccourcis qui permettent d'être plus productif. Il dispose d'origine de nombreuses fonctionnalités de qualité de code, comme la matrice des dépendances ou la couverture de test.

Les systèmes de gestion de version comme Git ou SVN, ainsi que bon nombre de frameworks et outils comme Java EE, Spring, GWT, Struts, Play, Grails, Hibernate, Google App Engine, OSGi ainsi que les nombreux plugins et langages supportés permettent une grande flexibilité du logiciel et une utilisation poussée dans bon nombre de domaines. Qu’il s’agisse de développement web (HTML/CSS, JavaScript, PHP ou plus avancé comme Node.js, SASS, ActionScript) ou de développement mobile Android, IntelliJ vous offre également des composants adaptés qui permettent de coder tout type d’applications.

Le refactoring est également un point très poussé d’IntelliJ qui est très développé sur celui-ci, dans pratiquement tous ses composants. Vous pourrez ainsi renommer vos éléments, les déplacer, les supprimer, etc. … en toute simplicité sans avoir à y passer trop de temps. Les outils comme le code style ou l’optimisation des importations sont également des outils très pratiques qui vous aiderons à garder un code propre et lisible.

Bien qu’IntelliJ soit payant, on appréciera les différentes licences adaptées aux situations de l’acheteur (moins cher pour les étudiants par exemple), ainsi que les versions gratuites pour les classes et les projets open-source. Une version allégée est également disponible (IntelliJ IDEA – Community Edition) faite pour les développeurs Android et java (moins complet que la version normale) qui vous permettra de découvrir un peu le logiciel avant de l’acheter.

ang BlueJ

Éditeur : Université de Deakin +
Environnement de développement spécifiquement destiné à l'enseignement de Java, développé conjointement par l'Université de Deakin (Melbourne, Australie) et l'Université de Kent (Canterbury, Angleterre) et soutenu par Sun Microsystems.

Plusieurs dérivés de BlueJ sont également apparus, notamment Greenfoot dont l'objectif est également pédagogique, et un plugin BlueJ pour NetBeans dont l'objectif est d'accompagner les étudiants dans la transition vers un environnement de développement complet comme NetBeans.

Principales caractéristiques :

* Représentation visuelle des classes ;
* Edition graphique et textuelle ;
* Editeur intégré, compilateur, machine virtuelle, deboggueur, etc. ;
* Interface graphique simple à prendre en main ;
* Création interactive d'objets ;
* Appels interactifs d'objets ;
* Module de tests interactifs ;
* Développement incrémental d'applications ;
* Support de Java ME ;
* Support de CVS et Subversion.



Ressources sur BlueJ

Extensions à BlueJ
NetBeans BlueJ Plugin
NetBeans BlueJ Edition 6.5
Greenfoot
Le forum d'entraide pour BlueJ

ang JCreator

Éditeur : JCreator +
Creator est un outil disponible uniquement pour la plateforme Microsoft Windows.

Dans sa version LE, il propose au programmeur une interface simple et intuitive. Muni des fonctionnalités de base et, dans sa version professionnelle, d'outils plus avancés, JCreator 3.5 est un environnement de développement sans lourdeurs, et simple d'utilisation pour les développeurs débutants, ou qui ne désirent pas d'un outil aux fonctionnalités parfois trop avancées, nécessitant une grosse configuration.

On regrette cependant l'absence des systèmes de complétion du code et des paramêtres, et le nouveau module de navigation dans le code source, dans la version Light Edition.

Ressources sur JCreator

* Les cours et tutoriels sur JCreator
* La FAQ JCreator
* Le forum d'entraide pour JCreator

ang Xcode

Éditeur : Apple + 2, 9 Go
L'EDI d'Apple, livré avec tout Mac, vous permet de développer des applications C, C++, Objective-C, Java, AppleScript, ...

ang jEdit

Éditeur : Équipe jEdit +
jEdit est un éditeur de texte adapté aux développements en tout genre.

En effet, l'application est capable de mettre en évidence le code de plus d'une centaine de langages dont CSS, ASP, HTML, XML, PHP, Perl, JavaScript, AppleScript, ActionScript, C, C++, Java, Objective C, etc. jEdit permet d'annuler ou de refaire un nombre illimité d'actions. Les fonctionnalités du logiciel peuvent être améliorées grâce à l'installation de plugins. jEdit étant développé sur l'ensemble des plateformes, vous pourrez l'utiliser quelque soit votre environnement de travail.

ang Mise en page des composants JavaFX utilisant les Panes à Layout avec FXML sous Scene Builder

Licence : Libre
Ce code source est un exemple d'utilisation des Panes à Layout pour faire la mise en page des composants JavaFX.

L'objectif c'est de résoudre le problème de dimensionnement et de redimensionnement automatique des composants au moment de changement des dimensions de la fenêtre principale.

Je tiens à souligner, que pour ces cas de mise en page dont le dimensionnement et redimensionnement doivent être en harmonie avec tous les composants, de la scène, alors on peut facilement régler cela avec Scene Builder sans avoir besoin à personnaliser des styles CSS, ou même modifier les propretés de dimensions et autres.

La sourie toute seul peut suffit à un très grand niveau pour la mise en page et positionnement des éléments, les liant entre elles, mais juste avec quelques astuces à prendre en considération.

Avant tout, il y a un principe à ne pas toujours oublier (qu'on travail avec en html par exemple), c'est que tout composant qui est sensé changer de dimension ou position si on redimensionne le reste ou la fenêtre, alors il doit être en position absolue dans son conteneur et son conteneur doit l'être, et ainsi de suite jusqu’à la fenêtre principale.

Alors, en FXML ce n'est pas qu'on besoin de préciser position:ablsolute sur les fichiers CSS, non et non.

La bonne pratique est d'exploiter la puissance Panes à Layout qui sont fait pour la mise en page, ceci en choisissant le bon Pane.

Sans modification de CSS (sauf pour spécifier une couleur d'un seul composant), ni modification du code FXML , ni du Java, Voci un exemple qui a permis en créant une fenêtre d'avoir en bref le résultat qui suit en moins de 10 minutes:

  • un Menu Bar placé en haut, dont la largeur se redimensionne avec la fenêtre, par ce qu'il est lié avec.
  • un Tool Bar, en haut aussi, qui se colle au Menu Bar avec hauteur personnalisé à la sourie, mais avec le même comportement que le Menu Bar en largeur
  • un Scroll Bar placé à droit, juste dans le coin, dont la hauteur peut se redimensionner avec celle de la fenêtre
  • un Tabed Pane qui prend le reste de l'espace de la fenêtre, après ce qui est cité en haut, et se peut redimensionner aussi avec la fenêtre
  • à l'intérieur Tabed Pane , le premier Tab(c'est à dire le panneau container ), contient un Anchor Pan avec une hauteur personnalisé avec la sourie, mais la largeur est lié à celle du panneau contenu du premier Tab, du coup il peut se redimensionner avec si on agrandi la fenêtre. J'ai modifié juste la couleur a vert avec CSS pour pouvoir le voir, et le connaitre en cas de changement de dimension. On a ajouté un Label et un TextField à l'Anchor Pane, qui vont gardé leurs distance de gauche, au cas où la fenêtre s'agrandit
  • on a placé un Table View qui prend le reste de l'espace d'en bas à l'intérieur du du panneau container du premier Tab, c'est à dire en bas du Anchor Pane


Vous pouvez visualiser le résultat avant et après redimensionnement des fenêtres, en consultant les images en pièce jointe
Je vais expliquer comment j'ai fais et le code source est disponible.

Pour arriver de cette fin on a en joué avec les différents Panes à Layout, et la bonne pratique selon moi pour une scène pareil, c'est d'avoir une scène dont la racine(root) est un Border Pane. On a commencé avec : File->New with Root Container->Broder Pane

Pour rappel un Border Pane laisse bien les éléments containers s'adapter aux dimensions du Border Pane, mais en lui précisant si on veut l’élément d'en haut , bas, gauche, droite et centre.

Je veut dire par container un noeud qui est censé en général contenir d'autres noeds même s'ils sont des contrôles, dont par défaut le contexte de largeur et de hauteur sont dynamiques comme les Pane et les Chart, Table View, Web View... ou dont par défaut le contexte de largeur seulement est dynamique comme les Tool Bar, Menu Bar, Scroll Bar horizontales, ou dont par défaut le contexte de hauteur seulement est dynamique comme les Scroll Bar vertical, Séparator vertical... Je désigne un élément à contexte de dimension fixe, les éléments qui sont censés par défaut avoir des dimensions fixes comme les boutons...

Sur un Border Pane tout éléments va se comporter selon son contexte, mais selon le contexte de la place choisit (haut bas,centre..).

Les éléments placés à gauche et à droite, se collent respectivement au coins gauche et droit , seul le contexte de hauteur dynamique est prise en compte ici, les éléments prennent toute la hauteur du Border Pane excepté les espaces occupés par des éléments de haut et bas. La largeur dépendra de nous, ou celle par défaut.

Par contre les éléments d'en haut et d'en bas prennent toute la largeur en laissant aucune espace, c'est le contexte de largeur qui est prise en compte ici, la hauteur des éléments reste par défaut ou on le personnalise. Le contexte de largeur reste dynamique bindé avec celui de la largeur du Border Pane.

L’élément du centre du Border Pane, prend le reste de l'espace en hauteur et en largeur, si l’élément possède à la fois un contexte de largeur et de hauteur dynamiques. Si on insère un seul élément au centre du Border Pane, alors ce dernier va se comporter comme un Stake Pane, il va bindé ses dimensions au dimensions du container, en fonction du contexte. Un élément à contexte de dimension fixe serait rangé au centre.

Revenons à présent à notre exemple, le root est un Border Pane, pour pouvoir placer les deux élément Menu Bar et Tool Bar en haut, je ne peux pas les déposer tous les deux directement en haut du Border Pane, car c'est une place pour un élément, alors il me faut un panneau à contexte de largeur dynamique qui sera bindé automatiquement avec la largeur du Border Pane. Alors le candidat c'est le VBox(son contraire c'est HBox), c'est ça sont travail. On le glisse on le dépose en haut du Border Pane.

On glisse et on dépose les deux Bar sur le Vbox, ils prendrons automatiquement toute la largeur du VBox, si on veut, on peut modifier la hauteur du Tool Bar, au cas où on veut mettre de grands boutons ou icones dessus et puis avec la sourie on agence la hauteur du VBox, pour correspondre exactement à la hauteur des deux Bar, sauf si on veut laisser de l'espace entre le Tool Bar et l’élément du centre du Border Pane. La hauteur du VBox restera tel qu'on l'a laissé même si on redimensionne la fenêtre.

A droite, on a seulement un Scroll Bar à placer, alors on peut le déposer directement à droite du Border Pane, il ira au coin droit, prendre toute la hauteur du Border Pane en soustrant celle du Vbox.

Bon, on a pas mis quelque chose à gauche dans notre exemple, mais on pourrait le faire, en mettant un Tree View ou List View..qui prendrait toute la hauteur, mais la largeur c'est à nous de fixer.

Pour l'espace restant après insertions de nos éléments on glisse et on dépose un Tabed Pane au Centre du Border Pane, c'est un élément à contexte de hauteur et largeur dynamique alors, il va prendre toute l'espace, même l'espace de l’élément gauche et en bas, vides.

Alors on veut à présent insérer un panneau Anchor Pane et un Table View sur le contenu du premier Tab de notre Tabed Pane, mais attention, on veut que les deux aussi suivent le redimensionnement du Tabed Pane, qui lui suit le Border Pane. Mais comment faire ?!!

Astuce

On supprime d'abord l'Anchor Pane qui vient par défaut, qui représente le container du premier Tab

L'Anchor Pane ne va pas binder ses dimensions à celles du Table View et du Anchor Pane qu'on veut insérer, certes l'Anchor Pane est bindé au Tabed Pane, mais il ne peut pas automatiquement binder ses enfants

Que ce qu'on insère? Et bien on ne peut pas utiliser un Vbox, car au dimensionnement il y aura de la place restante en bas, un HBox, c'est le côté droit qui restera vide. Alors ?

Et bien, on revient sur notre ami Border Pane, on le glisse et on le dépose sur le premier Tab du Tabed Pane, Après on insère l'Anchor Pane en haut du Border Pane, on fixe la hauteur qu'on veut avec la sourie, si on veut.

Mais attention, il va falloir décider sur l'avenir du Table View, car si vous l'insérez en bas, au dimensionnement, sa hauteur restera intacte, c'est le Anchor Pane qui sera le maître à prendre toute l'espace disponible, mais par contre si vous déposez votre Table View au Centre, la hauteur du Anchor Pane restera fixe, au dimensionnement de la fenêtre, le Table View prendra l'espace disponible et c'est le cas de notre exemple.

J'ai juste modifié la couleur de l'Anchor Pane pour pouvoir l'observer en précisant sur son style : -fx-background-color:green; J'ai après ajouté un Label a couleur blanche et un Text Field vous savez tous ça. Voici la fin de notre travail.

Une question se pose, mais quand on redimensionne la fenêtre le Table View n'organise pas ses colonnes pour suivre sa largeur qui a augmenté. Comment faire ? On l'a pas fait sur le code de notre exemple. Mais Là à présent il faudra jouer avec CSS ou du Code Java.

Astuce

En java on définit la largeur de chaque colonne, quand vous allez définir les contenus de vos colonnes n'oubliez pas de préciser pour chaque colonne le pourcentage devant les autre comme ça:
col1.setPercentWidth(25);

ang RAD

Éditeur : IBM +
RAD (anciennement WSAD) est basé sur le projet OpenSource Eclipse. Outre les qualités indéniables de ce dernier, IBM apporte une valeur ajoutée à cet environnement.

IBM WebSphere permet de créer facilement des WebServices avec WSDK mais aussi des projets basés sur des EJB et sur J2ME ( Applications pour terminaux mobiles).

RAD accepte les interactions avec les SGBDR DB2, Informix, Sybase, Oracle, SQL Server. Un environnement de test permet de controler la création et le déploiement de pages JSP, HTML

Ressources sur RAD

Le forum d'entraide pour RAD

ang 974 Application Server (démo online www.webaura.fr)

Éditeur : Webaura Software Engineers + 100Mo
974 Application Server vous permet de développer vos processus métier en SQL ainsi que de puissantes applications Web mettant l'accent sur la sécurité et l'équilibrage de charge en cluster, que vous pouvez redistribuer rapidement sur le même cluster à d'autres clients.

ang Emacs

Éditeur : GNU +
GNU/Emacs est un éditeur très polyvalent : édition de code, CVS, lecture d'email, édition d'image, etc. On peut mettre son code en ligne par FTP en appelant une simple commande (ou shortcut).

Pour l'édition du code, il possède de nombreux "modes" : C, C++, HTML, Java, qui vont adapter le fonctionnement d'Emacs. Il possède énormément de fonctions, couramment utilisées (en programmation ) : Recheche/remplacement (supporte les expressions régulières ), Indentation automatique du code (customisable), Coloration syntaxique, (Re)définition des raccourcis claviers "à chaud", Auto-complétion, Gestion du multifenêtrage, Permet de "cacher" le code d'une fonction (affiche uniquement la définition), gestion de macros et de scripts permettant d'automatiser de nombreuses tâches, etc... ( plus de 1600 fonctions assurées ).

Le tutoriel pour GNU Emacs (par Haypo)

15 éléments

 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula