Interview de Stephan Janssen, fondateur de Javapolis

Découvrez l'interview de Stephan Janssen, fondateur du BEJUG, et principal organisateur de Javapolis. Il nous parle de sa société, de Javapolis, du programme Java-Champion, de l'open sourcing de Java, ...

Article lu   fois.

L'auteur

Liens sociaux

Viadeo Twitter Google Bookmarks ! Facebook Digg del.icio.us Yahoo MyWeb Blinklist Netvouz Reddit Simpy StumbleUpon Bookmarks Share on Google+ 
logo de Javapolis

I. Présentation

I-A. Stephan, pourrais tu te présenter à nous tous: qui tu es ? pour qui travailles tu ? tes passions ? ...

Je développe depuis l'âge de 14 ans, je hackais.. euh étudiait les jeux sur Commodore 64 et j'écrivais des introductions et éventuellement des démos en assembleur. Après une période de LU6.2 SNA communication development je suis passé à Java en 1996. Nous avons utilisé JDK 1.0.2 dans une compagnie de logiciel financier, appelée FICS. La j'étais impliqué dans les différentes couches de la solution, en commençant par des applets et AWT, une connection par socket sécurisée, pour terminer par un serveur Java. Ca pouvait évoluer vers des solutions de banking en utilisant Swing, RMI, et J2EE. En 1998, j'ai fondé une compagnie de consultance Java, appelée JCS (1). En 2004, j'ai été acquis par le Group Dolmen où nous avons une équipe de plus de 100 développeurs et architechte Java faisant des projets Entreprise Java, utilisant principalement Spring & Hibernate/JPA, et maintenant récemment Java EE 5.0.
Ainsi, en journée je suis le CTO de JCS et le soir et les week-ends je suis chairman de BeJUG/JavaPolis.

II. A propos de BEJUG

II-A. Qu'est ce que le BEJUG ?

BEJUG (2) est le Java User Group pour la Belgique, dont je suis le fondateur. Nous organisons différentes conférences comme celle du mois passée sur SOA, SpringOne en juin, et Javapolis le mois prochain.

II-B. Qu'est ce qui t'a poussé à créer BEJUG ?

En 1997, je désirais rencontrer d'autres développeurs Java. J'ai donc contacté Sun pour un serveur et le jour suivant BeJUG était né :)

III. A propos de Javapolis

III-A. Qu'est ce qui t'a poussé à créer Javapolis ?

Chaque année, plusieurs personnes de JCS (moi y compris) se rendaient à JavaOne (3) . Mais lorsqu'on regarde l'investissement pour s'y rendre et le manque d'alternative en Europe, j'ai commencé une conférence appelée JavaPolis (4) avec le BeJUG en 2002 avec une mission claire: avoir une alternative européenne et bon marcher pour JavaOne!

III-B. Qu'est ce qu'on a pour notre argent ?

JavaPolis est constituée de 2 parties:
2 jours d'université (sessions techniques en profondeur) et 3 jours de conférences (des sessions d'1 heure couvrant différents sujets de Java). Durant ces parties, il y a également les BOFs (en soirée), les Quickies (durant la pause de midi), les LABs (sessions pratiques) et des réunions informelles organisées par différentes personnes devant des tableaux blancs.

III-C. Le thème

Affiche du thème de cette année

III-C-1. Concernant le thème de cette année (there are better ways to meet your idole), ou vas-tu chercher ces idées ?

Nous travaillons avec plusieurs compagnies de communication et marketing qui nous suggèrent différentes idées basées sur la direction que nous leur donnons.
Notre public cible pour Javapolis est (malheureusement) principalement masculin (95%) entre 20 et 40 ans... ce qui explique probablement les différents thèmes Javapolis du passé ;)

III-C-2. Quelle est ton(tes) idole(s) cette année ?

Cette année, nous avons beaucoup d'idoles Java qui seront présents à JavaPolis. Mes idoles favorites pour cette année sont Erich Gamma (GoF et Eclipse), Neal Gafter (qui nous parlera des closures en Java) et dans un style spécial Marc Fleury :)

III-D. Les coulisses de la vidéo

III-D-1. Est-ce vraiment James Gosling qu'on voit sur la vidéo ?

Je suis très heureux que vous me posiez cette question. Près de 10.000 personnes ont vu le clip (5) , et lorsqu'on voit les réactions, la plupart pensent que c'est James Gosling...
Et bien, je vais te dire un secret: la personnes dans la vidéo est un acteur belge ressemblant à James Gosling qui a étudié plusieurs films de James pour l'imiter aussi bien que possible. Cependant, le vrai James Gosling a donné son accord pour ce film, ce qui montre son grand sens de l'humour !

III-D-2. Certains on cru voir un livre .net dans sa poubelle. Un clin d'oeil ?

C'était pour nous faire plaisir ;)

III-E. Le choix des Keynotes

III-E-1. Pourquoi avoir choisi Marc Fleury ? Un rapport avec le fait que Java sera rendu Open Source cette année ?

Les années précédentes, "il n'était pas possible" d'avoir Marc Fleury pour le discours d'ouverture à JavaPolis. Au lieu de cela, il fréquentait le lieu incognito, comme Zorro. Cette années, avec l'acquisition de Red Hat, et le fait que JBoss soit un des principaux sponsors, il était clair pour moi que Marc devait faire le discours d'ouverture.

III-E-2. . L'année passée, la vedette du salon, c'était SOA. On en parlait à tous les stands. Et cette année, la vedette, ce sera qui ?

Probablement très similaire à JavaOne qui fut AJAX, Langages Dynamiques, et SOA.
Concernant AJAX, nous avons le fondateur de DWR et Dojo comme orateur, et nous aurons quelqu'un de Google pour nous parler de GWT.
Les fondateurs de JRuby, maintenant employés chez Sun, seront présents à l'université et feront une conférence.
Les développeurs du Projet Simplice (Visual Basic pour Java) seront également présents.
Concernant SOA, nous avons Guy Crets et Robin Mulkers qui ont sélectionné différents sujets SOA et des orateurs comme alternative au IDEs en Action de l'année passée. Cela devrait être bien!
Bien sûr les sessions JavaPolis sur JDK 6 et 7 et l'open sourcing du langage Java vont avoit droit à une attention toute particulière cette année.

III-F. 3000 personnes, ce n'est pas un peu trop pour les lieux ? On ne va pas se marcher sur les pieds ?

Je pense que nous devrions être entre 2,500 et 3,000 personnes cette année. Pour anticiper ce volume, nous avons fait quelques aménagements par rapport aux autres années:

  • ajout d' une salle supplémentaire (5 salles au total)
  • projection des Keynotes également dans la 2ième grande salle
  • 80 mètres de tables seront rajoutés au niveau supérieur pour que les personnes puissent se relaxer, vérifier leurs e-mails, ou recharger leur portables.
  • Finalement, nous allons créer une zone Salon dans le hall près de la zone d'exposition où les personnes auront des tableaux blancs et de l'espace pour se relaxer

J'espère que cela suffira :-)

III-G. Y aura-t-il une connection Wi-Fi pour tout le monde ?

L'année passée, nous avons eu de sérieux problèmes avec le fournisseur d'accès 'national'.
Aussi, nous avons décidé de le faire nous-même. Nous avons testé notre configuration Wi-Fi durant SpringOne dans le hall d'exhibition et les salles, et tout à fonctionné parfaitement.
Donc OUI, tout le monde aura un connection wifi GRATUITE durant JavaPolis.

III-H. La tradition veut qu'il y ait une séance de cinéma le jeudi soir. Quel sera le film cette année ?

Nous venons juste de lancer le vote pour le film Javapolis (6)

Vous pouvez choisir parmi les films suivants:
  • Flushed away
  • Casino Royal
  • Talladega Nights
  • Happy Feet

Le film ayant le plus de votes sera montré jeudi soir.

Note de la rédaction: le choix s'est finalement porté sur Casino Royal

III-I. Difficile d'organiser un tel événement ?

Cette année, c'est notre 5ième édition. Donc je me sens de plus en plus à l'aise dans l'organisation de Javapolis, à différents niveaux.
L'inscription en ligne est vraiment ce que je voulais (excepté pour le payement en ligne) gràce à Frédéric.
Les relations avec nos partenaires se font à la vitesse maximale, et du point de vue contenu, il est plus facile d'avoir des orateurs, comparé à nos débuts.
Notre wiki s'améliore également chaque année aussi bien du point de vue navigation que du point de vue Look and Feel.
Néanmoins, cela reste une tâche énorme et les préparations commencent 8 mois avant l'événement, en fait!!

III-J. Où trouver cette énergie pour organiser cet événement ?

Accueillir plus de 2.100 développeurs Java provenant de plus de 45 pays me donne assez d'énergie pour continuer chaque année avec JavaPolis!
J'aime également les défis, avoir de nouvelles idées pour améliorer l'expérience de conférence en général, comme notre DVD ou des présentations en-ligne, pousser le wiki à un niveau plus élevé, etc.

III-K. Comment pouvez-vous continuer à trouver du plaisir dans votre travail ?

Trouver des sujets Java intéressants et de bons orateurs lors de différentes conférences Java, PARTOUT dans le monde est vraiment quelque chose que j'aime faire.
Aussi, depuis le mois de janvier 2006, j'ai engagé un coordinateur d'événement à plein temps qui m'aide pour la logistique, les DVD, les newsletters, etc, ce qui me donne plus de temps pour d'autres initiatives plus plaisantes.

III-L. Comment se fait la sélection des orateurs ?

Nous avons un steering committee à Javapolis où chaque personne est responsable d'un Track donné. Cette personne peut suggérer des sujets et des orateurs que nous discutons lors de nos réunions mensuelles.
Du fait que nous sommes tous des volontaires, JavaPolis est vraiment NOTRE conférence avec des sujets qui nous intéressent et des orateurs que nous aimerions voir. C'est pourquoi c'est une conférence où l'on pioche, et jusqu'à présent, cela a toujours fonctionner.

III-M. Comment réagit ta femme vis-à-vis de ta vie très chargée ?

Ma femme préfère que je sois assis en face de mon ordinateur plutôt qu'accroché à un bar à boire de la bière toutes les nuits :o-
Aussi, je l'ai impliquée dans l'administration.

III-N. Y a-t-il plus d'inscriptions provenant de France cette année ?

Je n'ai pas encore regardé les détails, mais j'espère que des articles comme celui-ci va convaincre les personnes de France de se rendre à JavaPolis. Nous avons délibérément rajouté la tour eifel dans le logo de Javapolis, en espérant démontrer que les développeurs Français soient également les bienvenus :)

III-O. Comment expliques tu que la France était absente l'année passé (moins de 50 personnes, si je me rappelle bien) ?

Je ne sais pas. Peut-être la barrière du langage ? Parce que d'un point de vue de déplacement, c'est juste la porte à cotée avec le Thalys !

IV. Concernant Java

IV-A. Quels sont les plus du langage Java, selon toi ?

Le fait que Java est un langage OO ouvert et indépendant de la plateforme est juste très puissant. Tu peux également apprendre de nombreuses API (standards), comme récemment JPA, et déployer ces librairies dans n'importe quel projet IT est un énorme bénéfice pour tous les développeurs Java.

IV-B. Quels sont ses faiblesses ?

Pour le moment, avec J2EE, la complexité ne doit pas être sous-estimée. Cependant, avec des frameworks comme Spring et le nouveau Java EE 5, la facilité de développement et la simplicité sont clairement les buts de ces mouvements autour de l'Entreprise Java.

IV-C. Quel est ton EDI préféré ?

J'utilise IntelliJIDEA (7) sous Mac OS X

IV-D. Quel est ton serveur J2EE préféré ?

Avec Spring (8) et Hibernate (9) , Je n'ai besoin que de Resin (10) mais autrement WLS (11) ou Jboss (12) .

IV-E. Quelle est ton API préférée ?

JMS (13)

IV-F. Java va être rendu open-source. Une bonne chose selon toi ?

Pour moi, Java était déjà assez ouvert. Mais je comprends que lorsqu'un développeurs désire être impliqué dans la résolution des bogues ou l'extension du langage, que le model actuel ne suffisait pas. Cela sera un grand thème durant JavaPolis, où Sun donnera plus d'informations durant leur KeyNote et donnera plus de détails durant une session BOF.

IV-G. Est-il possible de faire du business autour de Java ?

En 98 JCS faisait principalement de la consultance Java dans les pays scandinaves.
Ces jours-ci, avec Dolmen/JCS nous avons plus de 100 développeurs Java et chacun d'eux travaille sur des projets Java en Belgique. Donc, oui. Java est un GROS business!

IV-H. Tu es également un Java Champion. Que penses-tu de ce programme, de pouvoir rencontrer et découvrir d'autres Java Champions ?

C'est super d'être reconnu pour les efforts que je fais pour l'éco-système Java.
C'est également un façon agréable de rencontrer d'autres passionnés de Java, et de s'échanger les idées et les vues ! J'aime beaucoup !

Merci beaucoup Stephan pour cet interview, et nous te souhaitons beaucoup de succès pour Javapolis.

Cet interview a été réalisé en Octobre 2006


Si vous ne l'avez pas encore vue, je ne peux que vous inviter d'aller la découvrir sur http://www.javapolis.com/JP06/campaign/
de la société Caucho http://www.caucho.com/resin-3.1/

  

Copyright © 2006 Vincent Brabant. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.